CMC : La croissance revue à la baisse !

L’absence de pluies et les chaleurs élevées pour la saison enregistrées durant ce premier trimestre associées au retournement d’autres facteurs conjoncturels ont décidé autrement et ont frustré toutes les prévisions, même les plus prudentes, souligne une note du CMC.
Source : L’Économiste
Posté Le : Lundi 8 avril 2019
La croissance a été revue à la baisse et le différentiel est relativement élevé pour ne retenir qu’une évolution modeste de l’ordre de 2,4%. Ce repli conjoncturel, particulièrement difficile à prévoir que connaîtrait l’économie nationale en 2019, devrait aussi s’inscrire et subir le contexte peu porteur de l’économie mondiale.